Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2008 4 17 /07 /juillet /2008 19:59
    
 SA CONSTRUCTION REMONTE A 1923.

La conception fut réalisé par l'architecte JACQUELIN. Le terrain ainsi que le drainage furent confiés à la maison Denis-Soudan rue Daubenton Roubaix spécialisée en la matière.

   
Aux dires du petit fils de monsieur Denis, il a en effet retrouvé le dossier concernant la construction du stade, il fut envisagé de CHAUFFER LA PELOUSE. Cela aurait été une première nationale, peut être même mondiale. En cas d'intempéries ( pluies importantes, neige ou gel ) l'état du terrain n'aurait posé aucun problème à l'arbitre. Ceci était tout à fait réalisable par l' intermédiaire de la nourrice de vapeur qui venait de la centrale du peignage et alimentait la lainière.
Rue du stade, le trottoir, coté coopérative et restaurant d' entreprise ( par tous les temps ) restait toujours sec, et pour cause, la conduite passait dans un mini tunnel sous l'emplacement réservé pour les piétons. Pour cela il aurait fallu faire des piquages sur la nourrice afin d' amener la vapeur sous le terrain. Cela ne s'est pas fait, vraisemblablement une question de budget. Ne boudons pas notre plaisir, le stade lui était là et bien là.

Monsieur Albert Prouvost père en fut comme indiqué précedement le promoteur et mécène.Pour notre agglomération c'était l'âge d'or de l'industrie textile, les Prouvost firent de leurs entreprises  un des groupes les plus puissant du monde.
       Trois clubs utilisèrent ces magnifiques installations, à cette époque il faisait parti,  des plus beaux stade de France, soyons même un peu chauvins il était le plus beau. L'honneur de pouvoir fouler sa pelouse le premier revenant au Football Club de Roubaix. Ce dernier fondé en 1902, vit élever le monument à la mémoire de ses morts tombés pour la France durant la première guerre mondiale. Il reste le seul témoignage en cette année 2008 de l'éxistance d'un stade de football pouvant acceuillir 18.000 spectateurs!!  
        Personne ne me fera croire que ce n'est pas sans une arrière pensée, que monsieur Albert Prouvost fit construire ce merveilleux stade aux allures de NAVIRE AMIRAL. A cette période, un autre club roubaisien avait depuis longtemps assis sa notoriété et accumulé nombre de titres et de trophés, je veux parler du RACING CLUB de ROUBAIX qui jouait lui au parc JEAN DUBRULLE, plus bourgeois, il était surtout fréquenté par des hommes au chapeau boule et haut de forme du style assez " Brithist ".
       Les Prouvost ayant  besoin de plusieurs milliers d'ouvrières et d'ouvriers  pour faire tourner leurs machines, firent en sorte que ceux ci trouvent dans un périmètre proche de l'usine ce dont ils avaient besoin, en quelque sorte une VILLE dans la VILLE. C'est ainsi que furent construits des habitations pour cadres, agents de maîtrises et ouvriers au sein d'une cité Amédée Prouvost ( en ce qui concerne la Lainière ), se situant à proximité de l'usine. Furent  également aménagés une coopérative, ainsi qu'une salle de restaurant . Une crèche dans l'entreprise permettait aux jeunes mamans de mettre leurs enfants aux bons soins des infirmières, leurs permettants de reprendre le travail. Les enfants partaient en colonies de vacances.La formation des jeunes se faisant dans le centre d'apprentissage.

                 

  

       Restait les LOISIRS. D'où la construction de ce merveilleux équipement sportif  qu'était le Stade Amédée Prouvost. Avec son pavillon comprenant différentes pièces, particuliérement le Club-House, où les jours de match lorsque ce dernier était terminé, les supporters aimaient se retrouver refaisant à leurs manières, des dizaines de fois, les différentes actions de jeu où la situation avait été brûlante.

        Les jours de victoire, la bière coulait à flots, les drapeaux des différents groupes de supporters s'agitaient en tous sens, c'était la Joie, cette joie intérieure que l'on ne ressent que lors des grands événements. La famille Prouvost l'avait trés bien compris, avait investi énormément d'argent dans la construction dfe ce stade, mais savait également le profit qu'elle en retirerait au prés de ses ouvriers en leur permettant d'aller voir des matches de football contre les équipes des plus grandes villes de France. L'ouvrier fileur où le tisserand avec son maigre salaire  du textile, pouvait par son équipe rivaliser avec n'importe qu'elle corporation, elle représentait toute sa fierté , son honneur. Lorsqu'elle avait gagnée c'est avec un large sourire également plein de ciourage qu'il reprenait ses machines le lundi matin dans l'attente du prochain match.

  C'est pour cela que je dis qu'Albert Prouvost n'avait pas fait contruire ce stade pour le seul Football Club de Roubaix, il avait un autre objectif, une grande équipe de football dans le quartier du Crétinier, ce sera


l' EXCELSIOR ATHLETIC CLUB de ROUBAIX-TOURCOING.


 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cortiste - dans stade
commenter cet article

commentaires

Prouvost À Wattrelos

  • : Wattrelos - Histoire du stade Amédée PROUVOST
  • Wattrelos - Histoire du stade Amédée PROUVOST
  • : travail de mémoire, sauvegarde du patrimoine malheureusement disparu, il restera ce blog + un monument aux Morts, bien que la plaque à la mémoire des morts en 1940/45 soit disparue ???
  • Contact

Recherche