Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 juillet 2008 5 11 /07 /juillet /2008 14:41
EQUIPE du C.O.R.T.  SAISON 1946/1947
2 ANS aprés sa CREATION est
CHAMPIONNE de FRANCE.

LEWANDOWKI-DESRUELLE-LEENAERT-URBANIAK-LEDUC-DA RUI
STAHO-GRAVA-JERUSALEM-HILTL-FRUTOSO-STRICANNE.

L' EQUIPE du C.O. ROUBAIX. TOURCOING. jouant sur WATTRELOS

SE PRESENTA à SON PUBLIC en se RENDANT DANS LES 3 HOTELS de VILLES

PARTOUT UNE FOULE en LIESSE ACCEUILLIT SES HEROS!

A ROUBAIX
ARRIVEE DES DIRIGEANTS et JOUEURS
GRAND'PLACE

SUR LE PERRON DE L'HOTEL de VILLE
LA FOULE MASSEE SUR LA GRAND'PLACE
de MEMOIRE de    ROUBAISIEN, JAMAIS IL N'AVAIT VU AUTANT DE MONDE!!!

Réception  chez la ville CO
USINE

A TOURCOING
DESCENTE de L' AVENUE GUSTAVE DRON

LEURS ENFANTS CHERIS
Julien DA Rui



 




S
I
































MJacques LEENAERT
















les 11 photos médaillons proviennent du livre C.O.R.T. champion 1946/1947

 Bonne GESTION du CLUB, les DIRIGANTS AVAIENT PREVUS la RELEVE, des JEUNES FORMES 
et SUIVIS par Julien DA RUI firent dès 1948 leur APPARITION en EQUIPE PREMIERE.


          Jacki BOHEE                              Jules CLAESSENS
     Wattrelosien                                    Roubaisien
   né le 16/8/1929                                né le 25/8/1928
Repost 0
Published by cortiste - dans SPORTS
commenter cet article
11 juillet 2008 5 11 /07 /juillet /2008 14:01

AU COURS de cette SAISON le C.O.R.T. ne fut pas champion par hazard. des EQUIPES DE RENOMS AUX JOUEURS PRESTIGIEUX S'OPPOSERENT à LUI.

ENTR'AUTRES  :

Le R.C. de LENS
1946/1947


Debout :GOUILLAR-VERBRUGGHE-MELLUL-MARRECH-PACHURKA-OURDOULLIE
MANKOSKI - SKILO -STANIS - TROISIEME - DELEGRISE
En médaillon MAREK


Le LILLE O.S.C.
1946/1947

Debout : BIGOT-JADREZA -GERMAIN-PREVOS -SOMERLINCK -CARRE.
WALTER - BARATTE - CAMPIGLIA- TEMPOWSKI - LECHANTRE.
Médaillon :WITKOWSKI-DUBREUCK -CHEUVA( entr.) -VANDOOREN-STEFANIAK.




RED STAR O.A.
1946/1947



Debout : BERSOULLE - PONS- NUEVO- CROSLAND- RANCO- MINDONNET-VILMIN( dir)
Le soigneur - SCOLARI - VOISEMBERT - DONDUA - ASTON - MOULET
En médaillon : LOZIA - MADANI - PROUST - KADMIRI.





Repost 0
Published by cortiste - dans SPORTS
commenter cet article
11 juillet 2008 5 11 /07 /juillet /2008 13:54

RACING CLUB PARIS
1946/1947



                out : FISHER (entr.) - DebROBERT                                GALAY ( dirig.) - MATHE
JURILLI - PILLETTE - SAMUEL - LAMY - FLEURIAN
QUENOLLE-DUPUIS-BONGIORNI-VAAST-MOREEL-MOLINUEVO-HAINAUT (soig)
Médaillon : THUASNE- GHEBHARDT



TOUJOURS l'équipe du RACING CLUB de PARIS, SAISON 1946/1947
 AUTOGRAPHES, mais sans NOMS ! à vous de les RECONNAITRE ?

ÊTES VOUS PERSPICACE ??





STADE RENNAIS
1946/1947

Debout:GUERIN-BORDIER-MONTMARIN-ARTIGAS-HENNEQUIN-GOUEDARD-PLEYER(Ent.)
JO.RABSTEJNEK-STEIGL-SIMONYI-GUY-RABSTEJNEK-COMBAT
En Médaillon: PROUFF




STADE de REIMS
1946/1947

Debout:JAKOWSKI-RUESLER-FAVRE-KUTO-PRINCE-JONQUET-MARCHE
BINI-RANZONI-SINIBALDI-PETITFILS-FLAMION
En Médaillon: BATTEUX




R.C. STASBOURG
1946/1947



Debout: MATEO-LERGENMULLER-LANG-GOMEZ-PASCUAL-WAECHTER-VEINANTE(Ent.)
HEINE-HEISSERER-HECKEL-WOEHL-ROLLAND
En Médaillon : BRAUN-VANAGS-PLESIAK







OLYMPIQUE de MARSEILLE
1946-1947





















Repost 0
Published by cortiste - dans SPORTS
commenter cet article
11 juillet 2008 5 11 /07 /juillet /2008 08:52





Le C.O.R.T. ENFANT CHERI du
PUBLIC ROUBAISIEN.


  Ce PUBLIC QUI VIT EVOLUER sur le RECTANGLE MAGIQUE du STADE AMEDEE PROUVOST les EQUIPES de l' EXCELSIOR et du C.O.R.T., était  CONSIDERE par ses PAIRS comme le plus CONNAISSEUR de l' EXAGONE, il était également trés EXIGENT ENVERS ses JOUEURS. Mais il leur PARDONNAIT TOUT. Ils étaient  DEVENUS :
LEUR ENFANT CHERI

Les derbys contre le L.O.S.C.était particuliers ,
LE MATCH à NE PAS PERDRE.

Au stade AMEDEE PROUVOST, le 15/4/1951
L.O.S.C. = 3 - C.O.R.T. = 0
Buts pour le L.O.S.C. STRAPPE=2- DOUIS = 1

L'engagement des joueurs était total
cela s'appelle mettre une semelle, malgré les 3 joueurs lillois qui se présentent devant lui le gardien du C.Julien Darui n'hésite à plonger dans les pieds.

Il est à remarquer,autour du terrain des chaises de piste sont diposées je peux donc avancé environ 16.000 SPECTATEURS.


Strappe - à terre DaRui - Vandewelde - ? - ? -Vincent - Delepaut

L


 




Toutes les rencontres entre les 2 clubs ne se jouèrent pas au stade Henri JOORIS où Amédée PROUVOST.

Les 2 équipes eurent l'occasioln de se rencontrer sur terrain neutre, particulièrement dans le cadre de la coupe deFrance.

Les 2 photos si dessous viennent du parc des Princes ou le C.O.R.T.affrontait le L.O.S.C

au titre de la COUPE DE FRANCE, saison 1955 / 56.

Une photo assez exceptionnellen celle d'un groupe de 8 joueurs du C.O.R.T. élégants en tenue de ville,écoutant les judicieux conseils de Jean Baratte entraineur joueur. Un monsieur qui connaissait très bien la coupe de FRANCE.



de gauche à droite
RIESTERER - GUTTEWIEZ - BARATTE - COLLIOT - LAKIERE - ROUSSEAU - CLAESSENS - DESRUMAUX


              
           EQUIPE du C.O.R.T. saison 1955/1956

            GREVIN           COLLIOT        CLAESSENS
                                    RIESTERER       CAULLERY      DESRUMAUX
               PUCCARD               BARATTE             ROUSSEAU
                          GUTTEWIEZ          MERESSE


Repost 0
Published by cortiste - dans SPORTS
commenter cet article
11 juillet 2008 5 11 /07 /juillet /2008 00:00
SAISON 1946/1947


     Au cours de la saison écoulée sur 38 rencontres de Championnat, le
C.O.R.T.  a remporté 24 victoires, réalisé 5 matchs nuls et subi 9 défaites. Soit un total de 53 points sur un maximum de 79. Ce qui revient à dire que sur un gain possible de 2 points par match il en a obtenu 1,40 en moyenne, résultat tout à fait excellent.

        Quelques statistiques, le classement des clubs par ordre de recettes (première division ) en : 1945/46 et 1946/47.



L' EQUIPE du C.O.R.T. se REND à ROME, ELLE EST RECUE AU VATICAN par le PAPE PIE XII



s



 
















Repost 0
Published by cortiste - dans SPORTS
commenter cet article
10 juillet 2008 4 10 /07 /juillet /2008 23:58
Le début des années 50, marque la naissance  de mon idylle avec le football, plus précisément avec le C.O.R.T.
J'avais six ans mon père était allé m'inscrire inutile de vous dire où! mais quelle fut ma surprise lorsqu'il m'apprit que j'étais trop jeune et devais attendre encore un an. Papa tu leurs a dit que je jouais des deux pieds? bien sûr fiston mais cela ne change rien à ta date de naissance. Encore un an à patienter avant de pouvoir porter le maillot à chevron rouge et noir, le même que portait mon champion mon oncle Jacki le meilleur joueur du monde.

1951 me voila tout comme mon champion
 licencié au C.O.R.T.

Equipe pupilles 1950/51
Gueulton - Fruit B. - Bohée (cap.) - Cauterman - Fruit P.
père Bohée - pére Vamwysberghe - Mr Marescaux ENTR.



Armand - Henebelleb - panchon - Vanwysberghe

C'est décidé je serais joueur professionnel.
mon cheminement pour y arriver, mes déboires!
Après être passé par les différentent
catégoriesdes équipes de jeunes
JE ME RETROUVE
10 ans plus tard avec la sélection
des cadets du Nord saison 196
0/1961
à Rennes contre les cadets de l'Ouest
nous gagnons au terrrain de la route de  Lorient, 3 à 2


Bohée - Christory - Fonson - Rimbert - Ourdoullie - Tyrakwoski - Entr.
C.O.R.T. - U.S. Tourcoing - Avion - Mers - R.C. Lens - Auchel

Margotin - Petit - Vanwormhout - Lech G. - Martin
R.C. Lens - L.O.S.C. - U.S. Dunkerque - Billy Montigny - Bruay
Certains joueurs de l'équipe avaient déjà évolués en première division

     L' année suivante coup dur, fracture de la jambe gauche, c'est dans les moments difficiles que l'on se rend compte de l'ambiance la convivialité la sympathie des uns envers les autres. Au C.O.R.T. LES JEUNES ETAIENT PARFAITEMENT INTEGRES A LA VIE du CLUB. Me rendirent visites chez moi entr'autres, Maurice BLONDEL entraineur accompagné de Ruben BRAVO le stratège de l'équipe d'ARGENTINE.

Je REPRIS L' ENTRAINEMENT Quelques mois plus tard avec comme entraineur,
Jacques FAVRE qui m'incorpora à l'entrainement des joueurs professionnels.

Un courrier de la F.F.F. m' invité à participer au stage de la future équipe de France JUNIOR. C'est aucours d'une banale visite chez le cardiologue que !

TOUS MES ESPOIRS S'ENVOLERENT " ANOMALIE CARDIAQUE " conséquence

ARRET du FOOTBALL ma carrière terminée.

Ma  PASSION pour mon club reste intacte,
c'est aussi une des raisons de ce BLOG




















 


 
Repost 0
Published by cortiste - dans SPORTS
commenter cet article
10 juillet 2008 4 10 /07 /juillet /2008 13:14
Nous sommes en 1952, le pain blanc était mangé

" Le début de la fin "

Vont suivre trois saisons difficiles, qui nous mènerons en 1955 par la descente au purgatoire ( la deuxième division ). Certes des clubs plus prestigieux que notre C.O.R.T.sont passés par là, mais  nous qui n'avons connu que la division supérieure, avec ses clubs phares,  n'arrivons à croire que l'impensable est arrivé.
Le navire amiral qu'était le stade Amédée Prouvost a perdu de sa superbe. Plusieurs de ses matelots préparent leurs paquetages pour changer de bord avec l'espoir de connaitre d'autres horizons.
L'agonie dure 8 ans, inéxorable  qui entraîne notre club dans  les méandres du classement. Bien entendu il y eut quelques sursauts d'orgueil, particulièrement en coupe de France en 1962,  en 1/16ème de finale à Dijon  le C.O.R.T.  rencontre l'A.S.  Monaco qui cette année là sera championne de France.  Nos Cortistes furent  héroïques,  Roubaix sort les ténors du championnat par 3 buts à 1. Mais de tels faits ne sont malheureusement que sporadiques.
 
Repost 0
Published by cortiste - dans SPORTS
commenter cet article

Prouvost À Wattrelos

  • : Wattrelos - Histoire du stade Amédée PROUVOST
  • Wattrelos - Histoire du stade Amédée PROUVOST
  • : travail de mémoire, sauvegarde du patrimoine malheureusement disparu, il restera ce blog + un monument aux Morts, bien que la plaque à la mémoire des morts en 1940/45 soit disparue ???
  • Contact

Recherche