Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2008 6 12 /07 /juillet /2008 07:30
Le CLUB OLYMPIQUE
ROUBAIX TOURCOING


Le  C.O.R.T.

l' ENFANT CHERI du PUBLIC ROUBAISIEN.

Monsieur Albert " PROUVOST Fils ( ce dernier ayant remplacé son père) nous donne dans le LIVRE D'OR du C.O.R.T. les raisons et motivations qui ont amenées les 3 clubs à fusionner.
    
" Il nous a semblé utile que ceux qui parcourent ces pages, dédiées aux hommes qui ont fait le C.O.R.T. joueurs où dirigeants, n'y retrouvent pas seulement l'enthousiasme de succés récents et retentissants, mais puissent aussi connaître les moments difficiles que nous avons vécus, il y a 2 ans 1/2 ( le livre fut écri en 1947 après le titre de champion de France).
     Juin 1945....la guerre était à peine terminée. Nos jeunes venaient seulement de retrouver, après cinq années de dangers et d'épreuves, les joies du foyer. Le sport du " ballon rond " recommençait à tenter leurs muscles et leur esprit.
     Puisque rien ne subsistait désormais des efforts réalisés depuis plus de cinquante ans sur le plan du football à Roubaix Tourçoing... pas même les rivalités passées, ils nous a semblé que nous avions le devoir de " faire du neuf ".  Nous avons donc repris le rêve caressé jadis d'unir les efforts de tous ceux qui, dans nos deux villes, avaient travaillé dans le but de veiller à la santé de la jeunesse, avec le désir, en même temps, de lutter pour le plus grand renom d'un club où d'une ville.
     Le RACING, l' EXCELSIOR de ROUBAIX, la VIEILLE UNION de TOURCOING se remirent au travail en vue de la tâche ardue mais essentielle de la formation physique de ces jeunes garçons : pupilles, minimes, cadets, juniors, chez lesquels l'esprit de compétition engendre l'ambition si normale de devenir un jour de jeunes champions : " celui qui aura son portrait dans le journal "
Et l'on comprend ainsi que l'oeuvre entreprise par les trois grands clubs en particulier, aurait été incomplète si elle n'avait pas été couronnée par la formation de l' " EQUIPE VEDETTE ", point de mire de ces jeunes Roubaisiens et Tourquennois, et spectacle qui agrémenterait les loisirs de leurs ainés.
(Extrait du livre d'or du C.O.R.T.)

     Il est à noter : que la fusion fut faite exclusivement au niveau des  équipes premières, les différentes section jeunes gardaient leur  indépendance.
Egalement, la première saison les matchs à domicile auraient lieu par tour sur les terrains : Parc Jean DUBRULLE, Stade FROMENTIN, Stade Amédée PROUVOST.  A compter de la saison 1945/46 seul le Stade Amédée PROUVOST serait utilisé.


Ecusson du C.O.R.T. constitué à droite du  demi écusson de la ville de Tourçoing, à gauche de la moitié de celui de la ville de Roubaix.

  Les REPRESENTANTS DES 3 CLUBS QUI
CREERENT le C.O.R.T.


R.FRANCOIS-R. NYS-J.SOURIS-G.VANTORRE-A.FERRET
R.C.R.     R.C.R.  R.C.R.     U.S.T.      U.S.T..
P.BRUN-R.MASUREL-E.BUBBE-L.GUELTON-F.LERO
       Dir. SPOR.    R.C.R.    E.A.C.     E.A.C.   E.A.C.
   J.MERESSE-J.ROUSSEL-Ch.VANDEWEEGAETE-A.PROUVOST
R.C.R.        C.O.R.T              U.S.T.           C.O.R.T
RESORIER -             PRESIDENT-              Vice PRESIDENT -       PRESIDENT HONNEUR 
        
  

                                           Le premier président fut Jacques Roussel, avec en " filigrame " Albert Prouvost qui participa activement à la création du nouveau comité.


Monsieur Pierre Brun
venant de LILLE- FLANDRES
Directeur Sportif du C.O.R.T.
 Homme de bon sens,
judicieux dans son recrutement




Lorsque le petit nouveau arriva, nous étions en juin de l'année 1945, il fallait faire très vite pour constituer une équipe homogène. C' est ce qsue le vice président chargé du recrutement, Georges Verriest fit en prenant comme directeur sportif Pierre Brun, né à Bordeaux, peu connu dans le monde du ballon rond de notre région, mais homme intelligent et de bon sens. Son premir travail, connaissant le différent du gardien de but du L.O.C.S.  avec ses dirigeants, sera de le recruter et de le faire signer à Roubaix. Ce dernier n'est autre que Julien Da RUI,  gardien de but de l'équipe de France. Les stuctures sont faites pour recevoir une grande équipe. Viennent donc maintenant les hommes qui la formeront. L'objectif fixé par les dirigeants pour leur première saison, est de terminer dans la première moitié du championnat, plaçant la barre très haute pour la suite: " DANS 3 ANS NOUS SERONS CHAMPION "

  Le bateau prit donc la mer en 1945

     L' équipe avec Da Rui comme portier, était assurée de prendre un minimum de but, d' en marquer quelques uns sur coup franc avec le coup de pied magique de l'ex Viennois monsieur Henri Hiltl. Est ce que cela sera suffisant pour conserver sa place dans ce championnat où évoluent des équipes expérimentérs et chevronnées ???. Pierre Brun le rugbyman qui s'y connaissait en homme, jugeat bnon de faire venir, le toulousain Jelinek, le robuste Levandowski, et Grava dont la puissance n'avait d'égale que sa volonté à transpercer les défenses adverses. Déruelle complétant le trio. Ce derenier venu en tant que remplaçant, gagna sa place de titulaire, et ne quitta pour ainsi dire plus l'équipe première.


         Pierre Brun au gouvernail, Winckelmans sur le pont avec son équipe de mousaillons, il avait fière allure ce navire. Bien que certaines mauvaises langues prédisaient l'échouage du bateau pour la fin du championnat. La commanderie était plus raisonnable, demandant pour cette première expédition vue la flottille des engagés, une place dans les douze premiers. Les moussaillons au fil des matchs s'aguerrirent, devinrent de vrais matelots, affrontèrent nombre de tempêtes, finirent par arriver au port. Avant eux deux navires : pour leur première saison 1945/1946 le C.O.R.T. terminait troisième du championnat de France de football.

Au STADE AMEDEE PROUVOST NOUS S'AVIONS RECEVOIR.
En effet l'or de chaque rencontre que le C.O.R.T.faisait à domicile,
l'EQUIPE VISITEUSE RECEVAIT DE CHAQUE JOUEUR un paquet CADEAU, COMPRENANT les produits fabriqués par les ETABLISSEMENTS PROUVOS, PELOTES de LAINE PINGOUIN
CHAUSSETTES STEMM, ETC.

Dans le cas présent, Jacques DELEPAUT et Jacques LEENAERT
OFFRENT AUX JOUEURS du RACING CLUB de PARIS
le cadeau, qui semble d'ailleurs leurs fairent PLAISIR.








                     




Partager cet article

Repost 0
Published by cortiste - dans SPORTS
commenter cet article

commentaires

Prouvost À Wattrelos

  • : Wattrelos - Histoire du stade Amédée PROUVOST
  • Wattrelos - Histoire du stade Amédée PROUVOST
  • : travail de mémoire, sauvegarde du patrimoine malheureusement disparu, il restera ce blog + un monument aux Morts, bien que la plaque à la mémoire des morts en 1940/45 soit disparue ???
  • Contact

Recherche